Comment se fixer un objectif avec la nouvelle méthode SMARTIES

Temps de lecture estimé : 5 min

Acheter une maison, avoir une augmentation, protéger la planète les projets, acheter la dernière Playstation, etc : nous avons tous des objectifs divers et variés qui nous font avancer au quotidien et auquel on se rattache pour prendre nos décisions.

Vous êtes le capitaine du navire de votre vie qui vogue vers votre objectif contre vents et marées.

Le problème, c’est que si vous vous trompez de destination au départ du voyage, vos efforts pour naviguer vers celle-ci seront vains.

De plus, une destination flou vous empêchera de prendre les bonnes décisions pour éviter les obstacles et garder ou corriger le cap vers votre objectif.

Dans cet article, vous allez apprendre comment vous fixer un objectif qui corresponde à vos aspirations et qui augmente vos chances de pouvoir le réaliser.

Dans un premier temps, nous partirons du bien connu objectif SMART, et dans un deuxième temps nous verrons comment est-ce que l’on peut encore l’améliorer grâce à 3 nouvelles caractéristiques.

🧱 Les bases d’un objectif SMART avec Pokémon

La base de la méthode SMARTIES est la méthode SMART de laquelle elle puise les 5 premières caractéristiques.

C’est une méthode largement popularisée dans le monde de la gestion de projet, du marketing ou encore du management.

Les fondements de cette méthode ont vus le jour en 1954 grâce aux travaux de Peter Ferdinand Drucker.

L’appellation de la méthode remonte quant à elle à 1984 grâce à George T. Doran.

Vous allez trouvez des centaines voire des milliers d’articles traitant de la méthode SMART.

Je vais donc vous faire un rapide rappel sur ses caractéristiques :

  • Spécifique : Il doit être personnalisé par rapport au contexte (personnes tâches, enjeux, etc)
  • Mesurable : On doit pouvoir dit de manière quantitative si on a avancer vers l’atteinte de l’objectif.
  • Ambitieux ou Acceptable : Il doit représenter un défi pour faire sortir de sa zone de confort.
  • Réaliste : Il ne doit pas être trop éloigné par rapport aux ressources dont vous disposez à l’heure actuelle
  • Temporellement défini : On doit avoir une ou plusieurs date(s) d’échéance.

Prenons l’exemple de Sacha du Bourg-Palette de l’animé Pokémon, et voyons comment on pourrait transformer son rêve en objectif SMART.

Dans le générique de Pokémon, les paroles commencent par le rêve de Sacha :

Un jour, je serai le meilleur dresseur

Tâchons de traduire cela en objectif SMART :

Dans 5 ans (T), j’aurai réuni les 8 badges d’arènes (M) pour affronter la ligue des champions (S et R) et tâcher de devenir champion (A).

Bon, ça sonnerait moins bien dans la chanson du générique, je vous l’accorde.

Outre ces aspects, il y a d’autres éléments que vous pouvez rajouter pour avoir un objectif en béton armé !

🍬 L’objectif SMARTIES

I pour Intéressant

On pourrait se dire que c’est la même chose que « Ambitieux ».

Toutefois, là il va plutôt être question du plaisir intrinsèque que vous allez prendre dans le fait d’avancer vers votre objectif.

On pourrait aussi qualifier ça comme l’amour du processus ou encore une forme de passion pour ce que vous faites.

En effet, si Sacha n’avait pas rencontré tous ses amis et n’avait pas un fort attachement envers les Pokémon, cela l’aurait clairement saoulé d’avoir du faire autant d’effort pour des combat d’animaux domestiques.

Si vous vous mettez un objectif ambitieux dont le chemin pour y arriver vous ennuie ou vous insupporte, vous allez être uniquement dans la contrainte.

Dans ce cas, vous tiendrez uniquement à la volonté et pas du tout au plaisir. Cela est tenable sur le court terme mais sûrement délétère sur le moyen ou long terme.

E pour Évolutif

Vous n’êtes pas la même personne que le vous d’il y a 6 mois, un an ou 10 ans.

Votre environnement, vos relations, votre activités professionnelles, vos goûts, etc : tout change, et vos objectifs ne font pas exception à la règle.

Cela peut être dû à un changement de contexte lié ou pas à un événement particulier, comme une naissance ou une démission.

Vous pouvez aussi ne plus trouver de sens dans ce que vous faite sans raison apparente, parce que vous aviez des croyances qui obstruaient votre vision.

Dans ce cas, il faut savoir faire évoluer son objectif en conséquence et ne pas rester accrocher, par principe, à votre objectif initial maintenant décorrélé de ce à quoi vous aspirez.

Car il n’y a rien de pire que de fournir des efforts pour un mauvais objectif pour soi et de s’en rendre compte une fois celui-ci accompli.

Vous pouvez aussi bien changer les modalités (le T et le M notamment), comme allonger ou raccourcir la deadline de votre objectif, ou bien carrément en modifier la nature.

Prenez toutefois garde : changer à tout va d’objectif n’est pas la solution.

Le syndrome de l’objet brillant, surtout dans une société de consommation, nous pousse toujours vers la nouveauté, parfois à raison mais aussi beaucoup à tord !

Finalement, toute la difficulté est de savoir quand persévérer et quand changer votre objectif : vous apprendrez à le sentir en pratiquant.

S pour Stoïcien

C’est une erreur que je remarque souvent et dont j’ai aussi fait les frais car on y pense peu.

Je vous rassure, je ne vais pas me lancer dans une dissertation philosophique sur le stoïcisme : déjà parce que je n’en serais pas capable, et aussi parce que d’autres personnes l’on déjà fait avec brio.

LE STOÏCISME – Trouver la paix intérieure | Le Percepteur

L’idée principale que je veux vous faire passer ici est de définir un objectif sur lequel vous avez un contrôle suffisant, une influence forte dans sa réussite ou non.

Concrètement, cela veut dire que si votre objectif repose sur une part trop importante d’aléatoire du fait de l’environnement extérieur, cela peut totalement vous démoraliser si vous ne réussissez pas alors même que cela ne dépend pas vraiment de vous !

C’est notamment ce qui est arrivé à Egon Liberge, lorsqu’il avait l’objectif d’atteindre un revenu de 5000 euros mensuel plutôt que d’avoir publié tant de contenu en tant de temps.

Tâchez donc de cultiver votre vision processus et pas seulement votre vision orientée résultat !

Bien entendu, nous sommes sans cesse influencés par notre environnement, qu’on le veuille ou non et qu’on en soit conscient ou pas.

L’idée est de tendre vers un objectif qui dépend de vous à 80% et de l’environnement extérieur à 20% plutôt que l’inverse.

Pour arriver à cela, une technique efficace est la décomposition de tâches.

Si vous vous fixez un objectif à moyen ou long terme, faites en sorte de pouvoir le diviser en sous-objectifs et en sous-tâches pour le rendre plus facilement réalisable et concret. 

Le mieux est même d’arriver à traduire votre objectif en une somme d’habitudes. De ce fait, vous n’aurez même pas l’impression de fournir d’effort particulier dans l’avancement vers votre objectif !

▶️ Conclusion

Finalement, 20 ans après ses début, Sacha aura finalement accompli son objectif, quand bien même il était mal défini : paraître toujours aussi jeune devenir champion de la ligue Pokémon.

Source

Est-ce qu’il y serait arrivé plus facilement en adoptant un objectif SMARTIES ? Sûrement !

De votre côté, je vous conseille d’utiliser la méthode SMARTIES comme une checklist la prochaine fois que vous aurez un objectif en tête :

  • Spécifique : Est-ce que mon objectif est personnel ?
  • Mesurable : Comment puis-je mesurer si j’avance bien vers mon objectif ?
  • Ambitieux ou Acceptable : Est-ce que cet objectif comporte une part de défi ?
  • Réaliste : Est-ce que j’en suis capable ? Si non, qu’est-ce qu’il me manquerait pour y arriver ?
  • Temporellement défini : Pour quand est-ce que je veux avoir réussi mon objectif ?
  • Intéressant : Est-ce que cet objectif me fait vibrer ?
  • Évolutif : Comment est-ce que mon objectif pourrait évoluer ? Est-ce que je suis toujours aligner avec lui ?
  • Stoïcien : Est-ce que l’accomplissement de cet objectif dépend vraiment de moi ?

Dis moi en commentaire quel est ton objectif principal actuellement si il respect la méthode SMARTIES 😉.

✔️ Recevez GRATUITEMENT la Checklist Time Booster™ : les meilleurs outils digitaux pour gagner du temps et booster votre quotidien !
(Strictement réservé aux membres)

Je déteste les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autres conseils pour vous aider directement ou indirectement à optimiser votre temps pour en profiter pleinement. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

ℹ️ Sources

https://www.lefigaro.fr/culture/pokemon-sacha-devient-enfin-le-meilleur-dresseur-vingt-ans-apres-ses-debuts-20190917

https://www.youtube.com/watch?v=Y29UYT9qzsg

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager

6 réflexions sur “Comment se fixer un objectif avec la nouvelle méthode SMARTIES”

  1. J’adore le parallèle avec pokemon. Dans la chanson, selon moi, Sacha partage sa vision (c’est plus long terme, ça fait rêver et ça motive !) et non un objectif.
    Tu l’as aidé à définir un objectif et ça restera dans nos mémoires ! ❤

  2. Tout le monde parle de la méthode SMART, mais c’est la première fois que j’entends parler de la méthode SMARTIES – et je suis fan. Les 2 points que tu ajoutes sont fort intéressants. Et même si je ne connais rien en Pokémon (oui je sais c’est la honte 🙈) j’ai bcp apprécié ton article !

  3. Top l’article, je connaissais l’objectif Smart mais pas Smarties et franchement je le trouve bien précis. Je trouve que cette notion d’intérêt est très importante. En préparation mentale le plaisir fait partie intégrante de la motivation d’un projet. Je le retiens désormais merci ☺️

  4. Wouawww, quelle astuce ingénieuse, j’ai attendu le retour de ma fille (12 ans) pour lui faire découvrir dans un 1er temps la méthode SMART, puis découvrir avec elle IES, et là c’est VALIDÉ ! On a même chanté le générique ensemble, enfin moi la 1ère phrase, et le POKÉMON !
    elle me dit, c’est vrai en plus, Sacha il évolue,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :