đŸ„ł Comment ĂȘtre plus OPTIMISTE grĂące Ă  l’ORGANISATION ? đŸ“‹âœ”ïž

Temps de lecture estimé : 8 min

Cet article fait partie d’un carnaval d’articles "Pourquoi faut-il toujours ĂȘtre optimiste ?" initiĂ© par par StĂ©phane du blog managementetressourceshumaines.com dont j’apprĂ©cie le travail, notamment cet article.

Tiens tiens tiens… une article sur l’optimisme : mais c’est du jamais vu ! C’est mĂȘme de l’avant-garde !

Bon d’accord, je m’emporte un peu. Effectivement, on en mange Ă  toutes les sauces (et pas toujours les meilleures)

Et pourtant, quand on voit ce que cela peut vous apporter, cela donne envie :

  1. Plus de facilitĂ© pour atteindre vos objectifs 🎯
  2. Plus de persĂ©vĂ©rance đŸ”„
  3. Plus de bien-ĂȘtre đŸ€—
  4. Une meilleure gestion du stress 😬
  5. Une plus grande performance 📈
  6. Une bonne rĂ©silience 🔄
  7. Un physique extrĂȘmement attrayant (dans votre tĂȘte tout du moins) đŸ’Ș

La liste est longue ! Mais finalement, que peut-on mettre en place concrĂštement avoir ces avantages en devant VRAIMENT plus optimiste ?

Dans cet article, je vais vous aider Ă  comprendre l’optimiste en profondeur Ă  l’aide d’Ă©tudes sociologiques Ă©prouvĂ©es et je vous livrerai des points clĂ©s d’organisation et de gestion du temps pour pouvoir devenir une personne plus optimiste afin d’en retirer un maximum de bĂ©nĂ©fices (sans aller Ă  l’excĂšs) !

đŸ€” Qu’est-ce que l’optimisme ?

Posons d’abord les bases pour savoir de quoi on parle.

L’optimisme peut s’articuler principalement autour de 2 thĂ©ories :

  1. La théorie du style explicatif de Seligman
  2. La thĂ©orie de la disposition Ă  l’optimisme de Scheier & Carver

Nous allons passer en revue les concepts importants de celles-ci afin de voir ensuite comment l’organisation peut vous aider Ă  devenir plus optimiste !

🗣 Style explicatif (Seligman)

Le style explicatif est « la tendance d’une personne Ă  donner le mĂȘme type d’explications aux diffĂ©rents Ă©vĂ©nements auxquels elle est confrontĂ©e » (Peterson, Buchanan, & Seligman, 1995).

Dans ces explications, il y a 3 critÚres explicatifs des événements à considérer :

  1. L’instance de contrîle :
    1. Interne : Est-ce que je suis responsable ?
    2. Externe : Est-ce que c’est Ă  cause de l’environnement et du contexte ?
  2. La stabilité :
    1. Stable : Est-ce que la cause de l’Ă©vĂ©nement sera encore prĂ©sente dans le futur ?
    2. Instable : Est-ce que cela est seulement temporaire ?
  3. La globalité :
    1. Global : Est-ce que ça touche à tous les aspect de ma vie ?
    2. Spécifique : Est-ce que cela affecte une partie de ma vie seulement ?

A la vue de ces critĂšres, comment est donc vĂ©cue une situation nĂ©gative (la mort d’un proche, l’Ă©chec d’un examen ou encore un bide intersidĂ©ral lors de votre meilleure blague) selon qu’on soit pessimiste ou optimiste ?

D’un cĂŽtĂ©, le pessimiste :

  1. Interne : ExagÚre sa responsabilité.
  2. Stable : Voit un schéma qui se répÚtera sûrement dans le futur.
  3. Global : La négativité affecte plusieurs aspects de la vie de la personne.

De l’autre cĂŽtĂ©, l’optimiste :

  1. Externe : A conscience qu’il y a une part de hasard et de chance dans ce qui lui arrive.
  2. Instable : Se dit que ce n’est qu’un mauvais moment Ă  passer et que ça ira mieux aprĂšs.
  3. Spécifique : Ne remets pas tout le reste de sa vie en question.

Bien entendu, ce n’est pas Ă  ce point binaire : les critĂšres illustrent des tendances ! De plus, on parle bien lĂ  de perception, donc de vĂ©ritĂ© subjective, et non pas de vĂ©ritĂ© objective (la vĂ©ritĂ© peut-elle ĂȘtre objective ? Vous avez 4 heures)

Et que se passe-t-il pour les Ă©vĂ©nements positifs ? C’est alors exactement l’inverse !

Récapitulons les possibilités dans ce tableau :

L’instance de contrĂŽle (interne VS externe)La stabilitĂ© (stable VS instable)La globalitĂ© (global VS spĂ©cifique)Exemple
Situation nĂ©gative vĂ©cue par un optimisteExterneInstableSpĂ©cifiqueJ’ai loupĂ© cet examen de math… Le sujet Ă©tait sacrĂ©ment dur cette annĂ©e (externe) ! Je ferai mieux au prochain (instable), il n’y a pas de raison que l’anglais ne me rĂ©ussisse pas (spĂ©cifique) !
Situation nĂ©gative vĂ©cue par un pessimisteInterneStableGlobalJ’ai loupĂ© cet examen de math… J’ai vraiment Ă©tĂ© nul (interne) ! Ce sera sĂ»rement pareil pour les prochains (stable), peu importe la matiĂšre (global) !
Situation positive vĂ©cue par un optimisteInterneStableGlobalJ’ai rĂ©ussi l’examen de math … Je me suis surpassĂ© (interne) ! Ce sera sĂ»rement pareil pour les prochains (stable), peu importe la matiĂšre (global) !
Situation positive vĂ©cue par un optimisteExterneInstableSpĂ©cifiqueJ’ai rĂ©ussi cet examen de math… Le sujet Ă©tait sĂ»rement facile cette annĂ©e (externe) ! Je ne pense pas faire mieux au prochain (instable), il n’y a pas de raison que l’anglais me rĂ©ussisse particuliĂšrement (spĂ©cifique) !
Optimiste VS Pessimiste selon le style explicatif

Et vous, comment réagissez-vous selon les situations en fonction de ces 3 critÚres ?

Selon moi, l’Ă©quilibre prend ici toute sont importance : vous ne voudrez pas ĂȘtre systĂ©matiquement placĂ©e en victime (extrĂȘme pessimisme) ni ĂȘtre tellement confiant au point de se brĂ»ler les ailes. En gros, ayez un esprit critique et sachez jongler habilement avec votre cĂŽtĂ© optimiste et pessimiste 😉

Pour finir, des Ă©tudes menĂ©es par notamment par Seligman en 1993 sur des vrais et faux jumeaux indiqueraient que l’optimisme a une composante hĂ©rĂ©ditaire non nĂ©gligeable. En mĂȘme temps, l’environnement sociale jouerait Ă©galement sur le style explicatif adoptĂ©, surtout dans l’enfance. Lequel a le plus d’influence ? MystĂšre …
Enfin, ce serait plutĂŽt « Cela dĂ©pend d’un grand nombre de facteurs » mais Ă  l’heure oĂč j’Ă©cris ces lignes, la poste est fermĂ©e.

En tout cas, vous avez un pouvoir sur votre degrĂ© d’optimiste, et ça c’est dĂ©jĂ  top !

🔗 Optimisme dispositionnel (Scheier & Carver)

L’optimise dispositionnel est, selon Carver et Scheier (1981), est un modĂšle d’autorĂ©gulation : il est centrĂ© sur les attentes gĂ©nĂ©rales de personne en fonction d’une situation donnĂ©e. Cela est considĂ©rĂ© comme un trait plutĂŽt stable de la personnalitĂ©.

De maniĂšre gĂ©nĂ©rale, les optimistes s’attendront donc Ă  ce que de bonnes choses leur arrive, contrairement aux pessimistes.

Une autre illustration serait qu’en ayant un but accessible, on sera amenĂ© Ă  fournir les efforts nĂ©cessaires pour l’atteindre malgrĂ© la difficultĂ©. A l’inverse, on fournira moins d’effort pour un objectif qui nous semble inaccessible.

On observera deux choix chez les individus :

  1. Continuer Ă  fournir des efforts (optimiste)
  2. Abandonner et changer de direction (pessimiste)

Il y aurait ainsi 3 croyances liĂ©es Ă  l’optimisme :

  1. des attentes positives : vous partez du principe qu’il va vous arriver du positif !
  2. des attentes positives d’efficacitĂ© : vous avez confiance en votre capacitĂ© d’adaptation et d’action dans des situations difficiles !
  3. des pensĂ©es positives irrĂ©elles : vous pensez que les malheurs arrivent plus aux autres qu’Ă  vous. C’est le biais d’optimisme (ou optimisme comparatif).

Alors, est-ce que vous vous reconnaissez dans une de ces croyances ?

✅ Quels concepts d’organisation peuvent vous aider ?

Vous avez maintenant bien pu cernĂ© tout ce qui se cache derriĂšre le mot « optimisme ». Maintenant, nous allons quelques exemples sur comment le pouvoir de l’organisation peut vous rendre plus optimiste !

🍬 Avoir un objectif S.M.A.R.T.I.E.S

Si vous vous intĂ©ressez, mĂȘme de loin Ă  l’organisation, il y a des chances que vous connaissiez ce fameux Â« Objectif S.M.A.R.T Â».

Pour rappel, S.M.A.R.T est l’acronyme :

  • SpĂ©cifique (anglais : Specific)
  • Mesurable (anglais : Measurable)
  • Acceptable, Atteignable et Ambitieux (anglais : Acceptable, achievable and Ambitious)
  • RĂ©aliste (anglais : Realistic ou Relevant)
  • Temporellement dĂ©fini (anglais : Time-bound)

Mais vous pouvez aller encore plus loin en vous fixant un objectif « S.M.A.R.T.I.E.S » 😋

En quoi cela consiste briĂšvement ? Vous prenez les mĂȘmes 5 premiĂšres dĂ©finitions et vous ajoutez :

  • IntĂ©ressant : soyez animĂ© par votre objectif ! Cela sera beaucoup plus fluide et naturel pour vous d’enchaĂźner les tĂąches si la passion vous anime.
  • Évolutif : ne restez fixĂ© Ă  votre objectif comme une moule Ă  un rocher sans le repenser de temps Ă  autre ! Il arrive qu’un objectif fixĂ© Ă  l’instant T ne soit plus aussi pertinent Ă  l’instant T + X mois …
  • SĂ©quentiel : dĂ©composez les tĂąches et suivre des processus n’est pas sexy, mais ça marche ! Vous n’aurez plus qu’Ă  dĂ©rouler votre sĂ©quence.

A partir de lĂ , vous sentirez que votre objectif est rĂ©ellement accessible et cela vous incitera Ă  vĂ©ritablement dĂ©ployer les efforts pour l’atteindre !

Si vous voulez en savoir plus sur l’objectif S.M.A.R.T.I.E.S, je rĂ©digerai prochainement un article Ă  ce propos.

🔄 CrĂ©er des habitudes positives

Comme des habitudes positives peuvent-elles vous rendre plus optimiste ?

  • Le fait d’instaurer des habitudes positives pour vous dans votre vie vous fera pleinement travailler sur le critĂšre de stabilitĂ© du style explicatif. Vous allez rĂ©pĂ©tez encore et encore des actions dans lesquelles vous vous sentirez bien,
  • De plus, en choisissant des habitudes oĂč vous ĂȘtes actif comme le sport ou le dessin, vous aurez la rĂ©elle impression d’ĂȘtre directement responsable de vos progrĂšs au fil du temps !
  • Vous mesurerez votre progression dans votre habitude et pourrez entrevoir oĂč vous serez dans X mois ou voire annĂ©es.
  • Vous vous rendrez compte, dans la pratique, de la transversalitĂ© de certaines compĂ©tences que vous aurez acquĂ©ries ! Vous partirez donc dĂ©jĂ  d’un base pour commencer quelque chose de nouveau.

Comment mettre en place une habitude positive ?

Pour y rĂ©pondre, je vous renvoie vers cet article sur la crĂ©ation d’habitudes qui vous donnera un plan Ă©tape par Ă©tape pour enfin passer Ă  l’action !

📈 Mettre en place des outils de suivi et des indicateurs de performance

Vous avez votre objectif S.M.A.R.T en main (avec ou sans deadline) et vous aimeriez bien pouvoir visualiser facilement votre avancĂ©e ! En faisant cela, vous saurez que si vous vous trouvez dans une mauvaise passe, il y a d’autres choses Ă  venir bien plus rĂ©jouissantes. Vous aurez des attentes rĂ©alistes mais ambitieuses, comme votre objectif.

De plus, celui-ci est donc mesurable. Cela signifie que vous pouvez mettre en place des indicateurs de performance.

Qu’est-ce que c’est au juste ?

C’est une information quantitative permettant de mesurer… la … PERFORMAAAAANCE … Wouah ! Quelle surprise !

Ce sera souvent un nombre, un ratio ou un pourcentage. Et c’est encore mieux quand il est visuel.
Par exemple, cela peut ĂȘtre un nombre de livre lu par mois, une moyenne de temps de sommeil sur la semaine, le nombre de tĂąches faites par rapport au nombre de tĂąches restantes, etc.

Pour faire cela, vous avez bien sĂ»r des outils professionnels comme PowerBI et Tableau qui vous permettent de crĂ©er des tableaux de bords trĂšs poussĂ©s. Sinon, vous avez le fameux et l’indĂ©modable Excel ! Et mĂȘme de nouveaux outils comme Notion peuvent faire l’affaire. Vous pouvez mĂȘme simplement vous contenter d’une croix ajoutĂ©e sur votre agenda ou votre carnet si vous n’ĂȘtes pas trĂšs portĂ© par le digital.
Et grĂące Ă  ces outils, vous allez pouvoir suivre votre avancement de maniĂšre concrĂšte !

Vous n’avez plus qu’Ă  bloquer un crĂ©neau rĂ©current dans votre agenda, tous les mois ou toutes les semaines par exemple, oĂč vous passerez en revue tout ou une partie des indicateurs que vous aurez crĂ©Ă©s. Cela vous permettra de rĂ©aliser que vous allez peut ĂȘtre dans une mauvaise direction et pouvoir rectifier ou au contraire cela vous montrera les forces et les leviers sur lesquels vous pouvez jouer ! C’est le principe mĂȘme de l’amĂ©lioration continue (que je dĂ©taillerai Ă©galement plus dans un autre article).

🧰 Bonus : les astuces en VRAC

Voici les autres astuces ne relevant pas forcĂ©ment de l’organisation que je peux vous donner pour augmenter votre trait de personnalitĂ© optimiste :

  • Sachez garder le bon Ă©quilibre entre activitĂ©s actives (cuisiner, tourner une vidĂ©o, faire du sport, etc) et passives (commander Ă  manger, regarder une vidĂ©o, voir le match de foot Ă  la tĂ©lĂ©vision, etc) au quotidien.
  • Votre cerveau est une Ă©ponge : faites attention Ă  ce que vous consommez (les informations du journal publique avec 90% de nouvelles nĂ©gatives)
  • Nous sommes la moyenne des 5 personnes avec qui nous passons le plus de temps. Est-ce un peu exagĂ©rĂ© comme affirmation ? Oui. Mais en passant plus de temps avec des optimistes, vous verrez que cela sera largement plus simple de l’ĂȘtre vous-mĂȘme.
  • Vous tomberez Ă  un moment ou Ă  un autre dans le pessimisme : sachez l’accepter, en tirer avantage puis en sortir. Ne vous forcez pas Ă  vous montrer optimiste coĂ»te que coĂ»te 100% du temps.
  • Être optimiste, ce n’est pas forcĂ©ment avoir uniquement des attentes positives. Cela peut aussi tout simplement ĂȘtre de ne rien attendre de particulier mais d’apprĂ©cier le moment prĂ©sent.
  • Soyez curieux : plus vous avez d’informations, plus votre optimiste sera solide car fondĂ© sur des faits tangibles. La croyance Ă  elle seule ne vous suffira peut ĂȘtre pas !

▶ Conclusion

Vous avez appris que l’optimiste offre de multiples bĂ©nĂ©fices dans votre vie, et que vous pouvez renforcer ce trait de personnalitĂ© !

C’est un concept pouvant s’expliquer notamment au travers de 2 thĂ©ories :

  1. Le style explicatif de Seligman : comment nous allons en général expliquer les événements, positifs ou négatifs, en fonction de 3 critÚres.
    1. L’instance de contrîle : Interne 🆚 Externe
    2. La stabilitĂ© : Stable 🆚 Instable
    3. La globalitĂ© : Global 🆚 SpĂ©cifique
  2. L’optimisme dispositionnel de Scheier & Carver : comment nous allons gĂ©rer nous attentes face Ă  un Ă©vĂ©nement. L’optimisme se base sur 3 croyances :
    1. des attentes positives
    2. des attentes positives d’efficacitĂ©
    3. des pensées positives irréelles

Et pour avoir plus d’optimisme, vous pouvez notamment mettre en place diffĂ©rents outils organisationnels comme :

  • Avoir un objectif S.M.A.R.T.I.E.S 🍬
  • CrĂ©er des habitudes positives 🔄
  • Avoir outils de suivi et des indicateurs de performance 📈
  • etc

Je vous remercie d’avoir pris le temps de lire mon article !

Alors, vous penchez de quel cĂŽtĂ© : plutĂŽt pessimiste ou optimiste ? Qu’est-ce qui vous aide Ă  ĂȘtre plus optimiste au quotidien ?

Dites-le moi en commentaire 😉

â„č Source

Wikipedia contributors. (2022b, mars 8). Optimisme. Wikipedia. ConsultĂ© le 19 juin 2022, Ă  l’adresse https://fr.wikipedia.org/wiki/Optimisme

Wikipedia contributors. (2021, aoĂ»t 8). Biais d’optimisme. Wikipedia. ConsultĂ© le 19 juin 2022, Ă  l’adresse https://fr.wikipedia.org/wiki/Biais_d%27optimisme

Bernard Gangloff, N. Malleh. L’optimisme comme norme organisationnelle. Psychologie du travail
et des organisations, Elsevier Masson, 2017, 23 (3), pp.197 – 211.10.1016/j.pto.2017.05.001. hal-
01701840

Si vous avez aimĂ© l'article, vous ĂȘtes libre de le partager

6 rĂ©flexions sur “đŸ„ł Comment ĂȘtre plus OPTIMISTE grĂące Ă  l’ORGANISATION ? đŸ“‹âœ”ïž”

  1. Super-intĂ©ressant l’explication de Seligman. Ça colle un peu avec ce que je pensais mais avec des preuves scientifiques Ă  l’appui et avec une meilleure explication. Merci pour cet article 🙂

  2. Yes ! Super article. J’aime beaucoup que tu dises « Être optimiste, ce n’est pas forcĂ©ment avoir uniquement des attentes positives. Cela peut aussi tout simplement ĂȘtre de ne rien attendre de particulier mais d’apprĂ©cier le moment prĂ©sent ». Je voudrais que ma communautĂ© te lise, vraiment.
    Beau travail.
    Au plaisir

  3. Je ne connaissais pas les thĂ©ories autour de l’optimisme et c’est vraiment trĂšs intĂ©ressant !
    J’aime beaucoup la mĂ©thode S.M.A.R.T.I.E.S et je me suis rendu compte que je l’appliquais sans connaĂźtre le concept : je recherche du sens dans chaque projet que je veux lancer (intĂ©ressant), je prĂ©fĂšre passer Ă  l’action d’abord puis me rediriger (Ă©volutif) et j’applique la mĂ©thode des petits pas pour ĂȘtre sur d’avancer vers mes objectifs (sĂ©quentiel). Je suis chaud pour un article plus approfondie sur le sujet ! Merci pour cet article !

  4. Hello !
    Merci pour cet article qui résonne dans énormément de thématiques.

    Pour ma part, je tiens un blog sur le rĂ©fĂ©rencement naturel (SEO), et je m’aperçois que de nombreuses personnes qui se lancent dans cette thĂ©matique (souvent pour dĂ©marrer un nouveau projet justement) peuvent se dĂ©courager lorsqu’elles n’ont pas les rĂ©sultats attendus aussi rapidement qu’elles le souhaitent.

    Le SEO est un travail de fond qui nĂ©cessite de crĂ©er une stratĂ©gie puis d’avoir confiance dans le systĂšme.

    Du coup ton sujet m’a beaucoup parler et j’aimerais partager 2 astuces supplĂ©mentaires pour ne pas abandonner un projet personnel, ou profession d’ailleurs :

    1/ Faire preuve de patience car tout ce qui a de la valeur prend du temps 😉

    2/ Mettre en place une stratégie, bien cibler ses objectifs et pouvoir découper tout projet en petites étapes plus simples.

    Et enfin, je suis amplement d’accord avec toi sur le fait que le chemin est plus important que la destination.

    La clĂ© de la constance est probablement d’apprĂ©cier ce que l’on fait 😃
    Merci pour cet article !

  5. Les cadres d’analyse sont intĂ©ressants!
    Votre article est particuliĂšrement inĂ©ressant pour les personnes (comme moi) qui adoreraient avoir une routine et ont beaucoup de mal Ă  en mettre une en place. C’est une trĂšs belle motivation de trouver plus d’optimisme grĂące Ă  une organisation mieux huilĂ©e. J’aime bien cette idĂ©e, je vais y mĂ©diter Ă  l’avenir!
    Mais il est clair qu’avoir une organisation rĂ©flĂ©chie et raisonnable permet une sĂ©rĂ©nitĂ© et une confiance en soi, qui semblent un bon socle pour l’optimisme! Et l’optimisme pour moi n’est pas un trait de personnalitĂ© mais un signe de bonne santĂ© mentale, de capabilitĂ© Ă  agir dans le monde 🙂 Merci!
    Virginie de wHoUman, pour Faire Peau Neuve

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :